In Haircare
Comprendre la dermite séborrhéique du cuir chevelu

Comprendre la dermite séborrhéique du cuir chevelu

La dermite séborrhéique du cuir chevelu est une maladie de la peau touchant environ 1 à 3% des français. Elle débute généralement à partir de l’adolescence et entraine souvent de l'inconfort et douleurs sur le cuir chevelu. 

 

Qu’est-ce que la dermite séborrhéique ? 

La dermite séborrhéique est une maladie de peau chronique qui se présente sous forme de plaques rouges et/ou jaunes desquamantes (qui pèlent). La dermite peut toucher divers parties du corps mais elle est logée généralement dans les endroits où l’on retrouve le plus de glandes sébacées.

 

Mais encore  ? 

C’est simplement une affection de peau sous forme de réaction inflammatoire. Généralement liée à des prédispositions génétiques, les personnes qui en souffrent alternent entre périodes de poussées et périodes de récessions. Cette maladie n’est pas du tout contagieuse mais chronique et bénigne. Elle peut être toutefois très handicapante. Dans 95% des cas le cuir chevelu présente des pellicules grasses. Celui ci entraine souvent de fortes démangeaisons voire même des sensations de brulure sur les zones touchées. Lors des périodes de récession, la peau peut retrouver une apparence normale ou bien rester légèrement rouge et sensible aux irritations. 

 

Quelles sont les causes de la dermite séborrhéique ? 

Les causes de la dermite séborrhéique sont encore inconnues. Cependant, un champignon microscopique pourrait jouer un rôle dans cette maladie et provoquer une réaction inflammatoire sur une personne à terrain immunoallergique particulier. 

De nombreux facteurs peuvent influer sur l’apparition de l’affection :

  • La peau naturellement grasse 
  • L’application de corps gras sur la peau (huiles, beurres végétaux etc)
  • Une hygiène inadaptée 
  • Un abus chronique d’alcool 
  • Les changements brutaux de température 
  • Un sudation excessive 
  • Un état psychologique fragilisant (stress, fatigue etc) 
  • Un problème de poids
  • Un changement hormonal lié à la grossesse par exemple  
How to Give a Scalp Massage | NaturallyCurly.com

                                         @diana-cdn.naturallycurly      

Comment soigner la dermite séborrhéique ? 

Tout d’abord, il est important de consulter un médecin et/ou un dermatologue, qui pourra déterminer s'il s'agit bien de dermite séborrhéique et trouver le traitement adapté. Autrement, nous savons que les traitements de cette affection de peau visent à réduire le nombre de champignons, de levures, présents sur la peau. Et de lutter contre la réaction inflammatoire ainsi que la production excessive de sébum. En revanche, comme bon nombre de maladies de peau, la dermite séborrhéique ne peut être guérie du fait qu’elle soit chronique, elle apparait donc plus ou moins tout au long de la vie, les traitements diminuent donc les symptômes et les sensations d’inconfort. 

Pour le cuir chevelu, il est recommandé d’adapter ses produits de lavage et de soin. Il faut qu’ils soient les plus doux possible pour la peau. Privilégiez les shampooings conseillés par votre dermatologue et/ou votre pharmacien. 

Il est possible d’utiliser des goudrons minéraux et/ou végétaux, des kératolytiques à base d’acide salicylique, des shampooings à base de pyrithione zinc ou de disulfure de selenium. Si ces traitements ne sont pas assez efficaces, d’autres traitements à base de cortisone peuvent aussi être prescrits. Sinon, veillez toujours à utiliser des produits d'hygiène doux et dermatologiques. 

D’autre part, vous pouvez aussi avoir recours aux traitements naturels pour vous aider, mais parlez-en à votre médecin au préalable. Vous pouvez donc utiliser par exemple des huiles essentielles purifiantes et antifongiques pour vous aider à lutter contre le fameux champignon responsable en partie de l’affection et aussi soulager vos maux. 

Nous vous recommandons : 

  • L’huile essentielle (HE) d’arbre à thé, qui est antifongique 
  • HE de palmarosa, qui est aussi un autre antifongique naturel 
  • HE de géranium, elle est un excellent anti-inflammatoire 
  • HE de lavande, qui est purifiante et apaisante 

 

 

En revanche, prenez toujours garde aux quantités à respecter dans vos mélanges car les huiles essentielles sont des principes actifs très puissants qui peuvent être irritants si utilisés de la mauvaise façon. 

Aussi, veillez à hydrater votre peau mais évitez la nutrition avec toute forme d’huile que ce soit puisque le problème de ce type de peau est qu’elles sont déjà très grasses. Donc privilégiez les produits hydratants. Votre meilleur allié sera le gel d’aloé vera puisqu’il hydrate, protège et purifie la peau. Aussi, il apaise grandement les démangeaisons et évite les tiraillements. Usez et abusez-en sans souci. 

Les hydrolats dont nous vous avions parlé dans un précédent article (eaux florales) de géranium et de lavande seront aussi de bons alliés à appliquer sur vos plaques. 

Il est primordial de ne surtout pas gratter les plaques, d’utiliser les produits prescrits, de bien suivre leurs indications et enfin d’avoir une hygiène impeccable et adaptée (surtout des mains lorsque vous touchez les plaques). 

 

Mais le conseil le plus important, c'est de ne jamais oublier de vous aimer peu importe vos problématiques capillaires. ❤️

Image de couverture instagram : @freshlengths