In Haircare
Quels sont les différents types de colorations capillaires ?

Quels sont les différents types de colorations capillaires ?

Quand on parle de coloration, on parle de plusieurs grandes familles de produits, très différentes les unes des autres. Ces différents produits sont regroupés selon leur composition et leur force, ainsi ils offrent des possibilités et résultats très variés.  

Aussi, la colorimétrie permet aux professionnels de comprendre comment obtenir tel ou tel résultat en fonction de la base avec laquelle ils partent. Tout est question d’hauteur de ton (cheveux plus ou moins clairs) et de reflets (doré, roux, cendré, violine, rouge etc). Mis à part les colorations végétales, aussi appelées naturelles, les changements de couleurs impliquent presque toujours l’utilisation de produits chimiques. Il faut savoir que ces produits chimiques peuvent alterer la structure interne du cheveux de façon définitive. En effet, pour changer de couleur de cheveux de façon définitive, il faut que les produits pénètrent à l’intérieur du cheveu. On doit donc utiliser des produits assez forts afin qu’ils soient efficaces et puissent modifier la mélanine du cheveu, pigment naturel qui colore la peau, les cheveux, yeux etc. 

 

Voici donc les 6 principales grandes familles de colorations capillaires : 

 

Les colorations permanentes

  • C’est celles qui sont le plus utilisées.
  • Elles changent définitivement le pigment naturel du cheveu (mélanine). La seule manière de retrouver sa couleur naturelle est de laisser repousser ses cheveux et couper la partie colorée. 
  • Il y a une oxydation du cheveux. 
  • Elles couvrent 100% des cheveux blancs et dure très bien dans le temps. 
  • Elles permettent de foncer et d’éclaircir (dans une certaine mesure) et d’apporter un reflet plus ou moins intense. 

Les colorations ton sur ton ou aussi appelées semi permanentes

  • Celles-ci sont beaucoup plus douces et moins puissantes mais elles modifient tout de même la nature du cheveu (de façon très légère), même si elles pénètrent moins le cheveux qu’une coloration permanente. 
  • Généralement utilisées pour couvrir les premiers cheveux blancs.
  • Il y a une oxydation faible du cheveu.
  • Il est possible de foncer ses cheveux, d’apporter ou de corriger un reflet mais pas vraiment d’éclaircir. Elles offrent moins de possibilité de changement. 
  • Il y a moins d’effet "racine", "repousse", car elles sont moins flagrantes. 
  • Elles apportent brillance et profondeur à la couleur du cheveu. 

 

Les super-éclaircissants

  • Comme leur nom l’indique, cette famille de couleurs sert à éclaircir les cheveux et à obtenir une couleur bien plus claire que celle de base. 
  • Ce sont des produits bien plus puissants que les couleurs permanentes du fait de leur capacité à éclaircir bien plus. Il y a une forte oxydation du cheveu. 
  • Elles fonctionnent en deux temps : premièrement elles éclaircissent la base (jusqu’à 5 tons) puis recolorent le cheveu. 
  • La mélanine naturelle du cheveux est définitivement modifiée, la coloration est permanente.
  • Elles couvrent aussi 100% des cheveux blancs. 

La décoloration 

  • Cette poudre, très souvent bleue, est utilisée pour éclaircir / décolorer les cheveux. Elle ne colore pas du tout et ne fait qu’éclaircir la mélanine naturelle de façon définitive de part sa forte oxydation. Ainsi, le cheveu étant décoloré, il faut souvent faire un ton sur ton après pour corriger et/ ou apporter un nouveau reflet et de la brillance.
  • Composée de produits chimiques très puissants, elle est à utiliser avec précaution. Elle peut tout à fait alterer la beauté et la santé des cheveux, ils peuvent se retrouver comme "grillés" et leurs forme et aspect changent si elle est mal utilisée. 
  • Utilisée avec des techniques de mèches, balayage, tie-and-dye, décoloration tête entière, simple éclaircissement ou gommage d’une ancienne coloration pour un nouveau changement. Les techniques et possibilités sont multiples.  

Les colorations temporaires ou directes 

  • Différentes formes de produits existent : shampooings, soins, tubes de couleur etc. 
  • Aucune oxydation ici (pas de mélange d’oxydant + colorant), il n’y a donc pas d’éclaircissement possible. 
  • Souvent elles sont utilisées pour apporter un reflet/ une couleur fantaisie ou corriger un reflet indésirable. 
  • Ces colorants ne changent pas la nature du cheveu, ni sa couleur originelle. La mélanine naturelle reste intacte car les produits chimiques qu’ils contiennent ne peuvent pénétrer le cheveu et déposent simplement des pigments sur la partie externe (la cuticule). C’est en fait comme un maquillage pour cheveux. 
  • Ces couleurs s’estompent avec le temps et les lavages. 
  • Elles ne colorent aucun cheveu blanc mais les "maquillent" simplement.

 

Les colorations végétales / naturelles

  • Généralement composées que de poudre de plantes (comme le henné) et d’eau chaude, elles sont donc normalement 100% naturelles. Il convient tout de même de lire la liste d’ingrédients car certaines marques utilisent des sels métalliques et des produits chimiques pour améliorer l’efficacité du produit. (Certaines couleurs dites "végétales" ne sont d’ailleurs pas compatible avec d’autres techniques comme les défrisages ou permanentes car il y a un risque de casse). 
  • Il n’y a aucune oxydation. Ces colorations ne pénètrent pas le cœur du cheveu et agissent comme les colorations temporaires en enrobant et en gainant le cheveu avec des pigments fixés sur la cuticule. La mélanine n’est donc pas modifiée. 
  • Ces colorants naturels apportent brillance, reflets et permettent de foncer les cheveux. On ne peut en revanche pas les éclaircir. 
  • Elles font aussi office de soin et peuvent apporter hydratation, nutriments et force aux cheveux. 
  • Elles ne sont pas nocives du tout pour la santé et l’environnement. 
  • Ces colorations tiennent généralement mieux que les colorations temporaires et permettent même de colorer les cheveux blancs. Plus on en fait, plus elles accrochent le cheveu. 

Le choix du produit est fait en fonction de la nature, la couleur de base des cheveux et le résultat souhaité. Les appellations changent en fonction des marques c’est pourquoi il peut être difficile de s’y retrouver. Aussi, les techniques utilisées avec ces produits varient. Des sous-catégories existent et les gammes de produits sont très variées. Dans chaque cas, il faut faire un teste d’allergie 48 heures avant l’utilisation, même avec des produits à base de plantes. 

 

Enfin, dans la plupart des cas, colorer ses cheveux les fragilise. Ils perdent en hydratation et en kératine (protéine composant le cheveu). De ce fait il est toujours recommandé de faire des soins pour compenser ces besoins et entretenir la couleur. La mer, le soleil, le tabac, le chlore etc peuvent également alterer la couleur. Pour retrouver sa couleur naturelle après une modification définitive de la mélanine, il faut laisser repousser ses cheveux et couper la partie anciennement colorée pour retrouver une nouvelle base, naturelle.  

 

Maintenant que vous en savez plus, allez-vous vous lancer dans cette aventure ? 💁🏼‍♀️✨

Image de couverture: @josievilay

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Franck


Rédacteur web passionné par la cosmétique, la biologie et le bien-être.
J’aime écrire avec une approche scientifique et pédagogique.

Franck- In Haircare