In Haircare
Colorations végétales, une alternative naturelle

Colorations végétales, une alternative naturelle

La coloration végétale est une alternative intéressante à la coloration classique permanente, dite "chimique". Elle ne contient aucun produit chimique et est 100% naturelle et à base de plantes. 

Très respectueuse des cheveux, du cuir chevelu et de l’environnement, la coloration végétale devient une solution de plus en plus considérée. Différentes plantes sont utilisées, choisies fonction de leurs propriétés colorantes (plantes tinctoriales) et soignantes. Aussi, différentes parties de la plante peuvent être choisies : racines, fleurs, feuilles, écorce etc. Les végétaux sont séchés puis broyés finement pour obtenir une fine poudre que l’on mélange à de l’eau (bouillante ou chaude) pour former une pâte.

 

La coloration végétale : comment ça marche ? 

  • Les couleurs à base de plantes ne modifient pas la structure du cheveu, ni sa couleur naturelle. Ainsi, contrairement aux colorations chimiques, la mélanine naturelle du cheveu reste intacte. Ces colorations enrobent le cheveu de pigments pour le colorer et permettent de le gainer et de refermer les écailles ce qui apporte brillance et soin. Elles permettent aussi de créer une "barrière" sur le cheveu pour le protéger des aggressions extérieures. Aussi, les plantes utilisées, en plus de leurs caractéristiques colorantes, ont souvent d’autres bienfaits qui permettent d’apporter, entre autre, hydratation et nutrition en profondeur par exemple. 
  • Ces colorations ne sont pas du tout agressives pour les cheveux, elles sont en fait un soin. 
  • Elles sont efficaces sur les cheveux blancs, il faut juste adapter la technique et la/les plante(s) choisie(s). 
  • Il est possible de faire ce type de coloration sur des cheveux précédemment colorés chimiquement. Attention tout de même aux poudres utilisées et au passé chimique du cheveu (certains changements chimiques comme les permanentes ou défrisages ne font pas bon ménage avec ces poudres, il faut donc se renseigner) sinon il peut y avoir un risque de casse. 
  • Les colorations végétales sont tout à fait recommandée pour les femmes enceintes, puisque naturelles, il n’y a aucune contre-indication. 
  • Grâce à la démocratisation de ses colorations naturelles, le choix est de plus en plus large. Les nuanciers proposent maintenant beaucoup de couleurs différentes. 
  • Le résultat parait très souvent naturel et authentique (par rapport aux couleurs classiques chimiques). 
  • Il y a aussi moins d’effet racine, de repousse. 

 

Les inconvénients de la coloration végétale : 

  • Le choix de la coloration végétale dépend beaucoup de la couleur naturelle de base des cheveux. Elle dépend aussi du nombre de cheveux blancs et du passé des cheveux (si l’on a fait beaucoup de traitements chimiques, il conviendra de s’assurer de la possible combinaison des deux : chimique et naturelle). 
  • Tout comme avec les colorations chimiques, il convient de faire un teste d’allergie 48h avant la réalisation de la couleur. On peut tout à fait être allergique à une plante et dans le pire des cas cela peut engendrer une réaction grave. 
  • Il n’est pas possible d’éclaircir ses cheveux sans l’utilisation d’un produit oxydant, donc chimique. On peut en revanche apporter un reflet plus chaud à la base naturelle, ce qui permettra de faire paraitre les cheveux comme légèrement plus clairs. 
  • Si vous voulez changer drastiquement votre couleur, cela devient tout de suite plus compliqué. On peut foncer ses cheveux avec ce type de coloration mais pas les éclaircir. Pour foncer des cheveux naturellement clairs, il faudra plus de temps et de technique (car c’est une action plus délicate). Ces colorations sont plus à utiliser comme des tons sur tons, c’est à dire comme des couleurs proches de votre base naturelle. Elles permettent de foncer et d’apporter des reflets différents. 
  • Le temps de pause peut varier de 30 minutes à 2 heures selon le résultat souhaité et la base du cheveu. 
  • Tous les salons ne proposent pas ce type de couleur. 
  • Et en moyenne, la coloration végétale, naturelle, est plus chère que la coloration classique dite permanente et chimique.  

Il est tout à fait possible de faire sa coloration végétale à la maison. Il convient juste de faire attention au passé de ses cheveux, de ses longueurs, pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque de casse (dû à la réaction des composés chimiques avec les composés naturels). Il faut prendre la poudre de plantes adaptée au résultat souhaité et à la nature et couleur de base de ses cheveux, ainsi qu’au nombre de cheveux blancs. Il est aussi assez difficile d’appliquer ce genre de pâte colorante seule puisqu’elles sont souvent très épaisses et tachantes pour la peau et les vêtements.

 

Aussi, pour l’entretient de la coloration végétale, il convient d’utiliser des produits sans sulfate, sans silicone et le plus naturel possible pour ne pas alterner la couleur et la faire durer le plus longtemps possible. Préférez donc des shampooings, soins etc les plus doux possibles et naturels

 

Allons-nous sauter le pas et profiter alors de leurs bienfaits ? 🤔🙌🏻

Photo de couverture instagram : @loft.imageadvisor

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Franck


Rédacteur web passionné par la cosmétique, la biologie et le bien-être.
J’aime écrire avec une approche scientifique et pédagogique.

Franck-In Haircare\