In Haircare
Le No Poo : bonne ou mauvaise idée ?

Le No Poo : bonne ou mauvaise idée ?

Venue tout droit des États-Unis, la tendance du No Poo ne cesse de faire parler d'elle. Le concept est simple : arrêter le shampooing pour des alternatives plus douces. Bon pour la santé mais aussi pour l’environnement, décryptage d’un phénomène aux multiples bienfaits.

 

Qu'est-ce que le No-Poo ?
 

Le No-poo est une abréviation qui signifie "no-shampoo". Comme son nom l’indique, elle implique le fait de se passer de shampooing. Cependant, pas question d’arborer des cheveux sales, le No Poo propose des alternatives saines, économiques et écologiques pour avoir les cheveux propres. 

 

 

Comment faire pour commencer le No-Poo ? 

 

Dans un premier temps, il faut commencer par réduire catégoriquement la fréquence de ses shampooings pour obtenir des résultats visibles rapidement. Idéalement, vous pouvez opter pour un seul lavage par semaine sur une phase d'attaque de 2 mois. Limiter les shampooings peut être plus bénéfique que l'on ne le pense : 

 

  • Pour éliminer les produits nocifs : les shampoings sont remplis de tensioactifs irritants comme les sels d’ammonium et le sulfate, phtalates ou encore parabens.  
  • Pour réduire sa consommation de plastique et faire de la place dans sa salle de bain. 
On vous explique ci-dessous comment réduire les shampooings : 
 
@cequecheveux Un shampoing pas comme les autres à tester 😍#foryou #fyp #pourtoi ♬ La Vie En Rose - Emily Watts

1) Le co-wash 

 

Cette technique consiste à remplacer son shampoing par son après-shampoing pour moins agresser ses cheveux tout en les nettoyant. Avec ou sans sulfate, un shampooing reste peut causer de la casse. De plus, les lavages effectués à répétition peuvent conduire vos cheveux à un état de fatigue hygrale.

 

2) Les poudres ayurvédiques

 

Ces poudres naturelles sont très utilisées en Inde. Leur pouvoir lavant et légèrement moussants en font un remplacement parfait pour les shampooings ! L’effet diffère en fonction de la plante utilisée. Elles sont très efficaces contre les démangeaisons et les pellicules.

 

Il suffit de les mélanger avec de l’eau tiède et laisser reposer la pâte obtenue quelques minutes avant de l’appliquer sur cheveux humides en massant le crâne puis de le rincer comme s’il s’agissait d’un shampooing. On vous en dit plus ici sur les poudres ayurvédiques.

 Produits capillaires Boutique In Haircare

3) Le henné

 

En plus de colorer naturellement le cheveu, le henné les nettoie parfaitement  ! Ses propriétés gainantes et nourrissantes sont reconnues depuis des millénaires. Comme pour les poudres ayurvédiques, il suffit de mélanger le henné à de l’eau chaude avant de l’étaler sur les cheveux secs durant 20 minutes minimum avant de rincer

 

Si l'expérience vous semble trop radicale, il est possible d’opter pour une option moins radicale : le low poo, une méthode qui consiste à espacer les shampoings, et utiliser des produits beaucoup moins agressifs que les shampoings classiques.

 

Alors ? Ça vous tente de tester le no-poo ? 🍃


Photo de couverture Instagram : @rhijo.xo

Diagnostic capillaire en ligne gratuit IN Haircare

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles