In Haircare
Soin protéiné ? Hydratant ? On vous dit tout

Soin protéiné ? Hydratant ? On vous dit tout

Équilibre, hydratation et protéine sont les 3 piliers d’une chevelure en bonne santé. Très souvent confondus, il est important d’apprendre à les reconnaître pour maximiser l’efficacité de ses soins capillaires. 

 

Les besoins en protéine, hydratation et nutrition varient d’une personne à une autre et d’une période à une autre. Ils sont distincts mais complémentaires.

La protéine, kezako ?

Nos cheveux sont naturellement constitués de protéines grâce à la kératine. Elle est présente dans la partie principale du cheveu et dans sa couche externe. Elle permet d’assurer la structure et la solidité du cheveu.

Les micro agressions quotidiennes telles que les sources de chaleur importantes (sèche cheveux, fer à lisser etc) font perdre à nos cheveux cette protéine. 

Comment reconnaître des cheveux qui manquent de protéines ? 

 Vos cheveux sont élastiques, et s’étirent beaucoup avant de se casser lorsque vous les démêlez. Ils sont mous, et sans volumes, en proie aux fourches : alors ils manquent très certainement de protéines. 

En quête de remède, optez pour un soin avec une forte teneur en protéine ou pour un masque maison. 

Le manque d’hydratation :  

L'hydratation est un besoin fondamental de nos cheveux. Cependant, elle n’est pas la solution à tous ces problèmes. Si par méconnaissance, on a tendance à croire qu’un cheveu abîmé ou en manque de vitalité est dû à un manque d’hydratation ce n’est pas forcément le cas. 

Si votre cheveu est assoiffé, il est inutile de se ruer sur de l’huile, car elle n’hydrate pas ! Elle est néanmoins utile pour venir sceller l’hydratation et éviter l’évaporation de l’eau. 

Afin de maintenir l’hydratation capillaire, il est primordial de maximiser la présence de produits à base d’eau comme le gel d’aloe vera, composé à 98% d’eau. Il hydrate et redessine les boucles à la perfection. 

Toutefois, pour une hydratation idéale : pas de secrets, il faut boire suffisamment d’eau.

 


Comment reconnaître des cheveux qui manquent d’hydratation ? 

Les cheveux manquant d’hydratation se caractérisent par des cheveux ternes, secs, cassants, qui gonflent et sont facilement électriques.

Le manque de nutrition : le plus connu

Très souvent confondue avec l’hydratation, la nutrition couvre le besoin en corps gras. Beurres, huiles, baumes. Il en existe énormément, des sèches, des lourdes ou des moins lourdes ou encore des beurres végétaux... Le corps gras idéal dépend de votre type de cheveux et de sa porosité.

Comment reconnaître des cheveux qui manquent de nutrition ? 

Les transformations chimiques telles que les colorations et décolorations, lissages chimiques ou permanentes sont les ennemis de la nutrition des cheveux. Si vos cheveux présentent beaucoup de fourches, des longueurs fragiles et cassantes et un aspect sec et terne, la nutrition est sûrement ce qu’il vous manque. Pas de panique, faire des bains d’huile avant shampoing (en tachant d’opter pour la bonne huile selon vos besoins), des masques profonds et des huiles et sérums au quotidien vous aideront à les nourrir.

Astuce de dernière minute pour diagnostiquer le besoin de vos cheveux : 

Récupérez quelques cheveux mouillés tombés lors du brossage et étirez le cheveu doucement.

  • Si le cheveu s’étire normalement et revient à sa longueur normale : il y a un bon équilibre entre l’hydratation et les protéines.
  • Si le cheveu s’étire peu ou pas du tout et se casse facilement : le cheveu manque d’hydratation.
  • Si le cheveu s’étire comme un élastique puis fini par casser : le cheveu manque alors de protéines. 

 

Vous possédez désormais toutes les clés pour connaitre vos cheveux. 💇‍♀️

Source image de couverture instagram @serkanozcanhaircutclub
Partager:

Mélany


Journaliste passionnée, je déniche les dernières tendance et
les décrypte par le biais de chouettes articles :)

Melany-In Haircare