In Haircare
Anatomie du cheveu : on vous explique tout

Anatomie du cheveu : on vous explique tout

Savez-vous réellement ce qu’est un cheveu ? De quoi il est composé et quelles sont ses fonctions ? Pas de panique, on démêle le vrai dans cet article.

Les fonctions des cheveux 

Les cheveux sont, qualifiés de phanères, c’est-à-dire que ce sont des productions épidermiques apparentes et kératinisées. Ce terme scientifique regroupe les cheveux mais également les poils, les ongles et les dents. Chez les animaux on retrouve aussi les plumes, les écailles et les griffes. Les phanères sont des organes kératinisés, c’est-à-dire que les cellules qui les composent (la kératine majoritairement) se sont durcies et ne sont plus vivantes. Les phanères remplissent majoritairement deux rôles : 

  • protecteur : les cheveux, les ongles, les poils, etc, servent à protéger notre corps des chocs et des coups mais aussi des organismes étrangers qui pourraient pénétrer notre corps. 
  • thermorégulateur : les phanères nous protègent des changements brutaux de température et servent à réguler la température du corps.

Les cheveux font partie de la pilosité, ce sont en fait un type de poils bien particulier. Plus épais et plus longs, ils aident à protéger notre tête. 

 

Constitution des cheveux 

Notre chevelure est composée d’approximativement 100 000 à 150 000 cheveu. Il est ainsi normal d’en perdre environ une centaine chaque jour, cela fait partie du processus normal renouvellement de la chevelure. Au-delà de ce nombre, si vous observez une perte bien plus importante, vous souffrez peut-être de chute de cheveux anormale, également appelé alopécie. 

Le cheveu est constitué de deux parties : 

  • la partie vivante qui ne se voit pas et se trouve dans le cuir chevelu, c’est le follicule pileux (sorte de petite poche où est fabriquée la tige pilaire) 
  • et la partie visible, le cheveu, aussi appelé tige pilaire qui est en réalité une matière morte.

 

Cet assemblage de cellules kératinisées, qui forme le cheveu, est lui même constitué de trois parties distinctes. Petit zoom sur la tige pilaire, on y retrouve :

  • À l’extérieur il y a la cuticule, aussi appelée les écailles. Cette couche est normalement imperméable, ressemblant aux tuiles d’un toit ou aux écailles d’un serpent. C’est grâce à celle-ci que le cheveu est brillant et résistant. 
  • Plus au centre, représentant environ 80% de la masse d’un cheveu, on retrouve le cortex. C’est un assemblage de cellules de kératine (encore et toujours) où l’on retrouve aussi les pigments de mélanine, responsables de la couleur des cheveux. Aussi, c’est là que l’on retrouve des liaisons entre molécules qui donnent la forme aux cheveux (lisses, bouclés, frisés, crépus)
  • La dernière partie se retrouve tout au centre, au coeur du cheveu, dans le cortex, et est appelée la moelle ou encore la médulla. Cette partie du cheveu peut avoir disparu avec le temps et avoir été détériorée par des agressions extérieures. 

Chaque cheveu va pouvoir soutenir une charge d’environ 100 grammes, imaginez alors la résistance qu’un cheveu confère en dépit de sa finesse. C’est une matière très solide lorsqu'elle n'est pas abimée.

 

 

Zoom sur le cuir chevelu 

Parce que les cheveux ne poussent évidemment pas tout seul, c’est dans le cuir chevelu, sous la peau, qu’on retrouve la partie vivante d’un cheveu. Comme on vous le disait un peu plus haut, c’est dans le cuir chevelu qu’on retrouve le follicule pileux, la racine du cheveu. Ce follicule pileux est constitué d’une poche à laquelle sont rattachés des petits vaisseaux sanguins qui viennent irriguer et donc alimenter le tout. C’est bien la SEULE partie du cheveu qui est vivante. Tout ce qui est en dehors, ce que vous voyez donc à l’extérieur du crâne est une matière morte. C’est pour cela que si vous arrachez un cheveu, c’est au niveau de la racine, du cuir chevelu, que vous aurez mal. En revanche si vous coupez la tige pilaire, donc le cheveu, ou le brulez par exemple, vous ne sentirez rien. 

Produits capillaires Boutique In Haircare

Dans le cuir chevelu on retrouve également des glandes, notamment sébacées et sudoripares. Toutes deux produisent un liquide protecteur contre les micro-organismes et la déshydratation : le film hydrolipidique. C’est pour cela que les cheveux sont gras après plusieurs jours de non lavage. 

On retrouve également les mélanocytes dans le cuir chevelu, ces petites cellules qui produisent les pigments de mélanine responsables de la coloration des cheveux et de la peau. 

 

Tous ces mécanismes complexes sont déterminés par notre patrimoine génétique, donc notre famille, nos origines. D’autre part, les hormones jouent un rôle prédominant sur l’évolution et la nature de nos cheveux ainsi que sur leurs pousse et chute. En effet, l’alopécie androgénétique (la calvitie qui touche les hommes) est largement influencée par les hormones masculines par exemple. 

Enfin, l’environnement, notre mode de vie, l’alimentation et les traitements médicaux influent aussi sur nos cheveux. Ces facteurs extérieurs peuvent changer la nature de nos cheveux, ainsi que leur croissance. 

Tout cela est donc très complexe, propre à chacun et est surtout multifactoriel, c’est-à-dire que tout dépend d’un ensemble de facteurs très différents les uns des autres. 

 

On espère vous avoir éclairé sur ce que sont les cheveux qui ne sont donc pas seulement un élément esthétique, mais bel et bien une matière protectrice aux fonctions multiples. 💁🏼‍♀️

Image de couverture : @silverhairloveaffair

NOS DERNIERS ARTICLES